;

Inscription

cross



Inscription

cross



Accueil Articles Maitre Gims et Vitaa remix "Bella Ciao" de La Casa de Papel
Article précedent

Maitre Gims et Vitaa remix "Bella Ciao" de La Casa de Papel

Article suivant
Le Keakr Challenge a trouvé ses champions! Nouvelles: Barrington Levy dit "J'ai un virus"

Publiée le 15 May 2018 520 vues
Publiée by: sidratulmuntaha Categorie :NEWS Rap fr



Maitre Gims et Vitaa remix "Bella Ciao" de La Casa de Papel

Déscription :



Après Casa De Papel, les centaines de remixes de soundcloud remixes, freestyles et freestyles: Master Gims, Vitaa, Slimane et Dadju remixent "Bella Ciao" un nouveau (et j'espère dernier) temps. Casa de Papel a rapporté l'hymne de la résistance italienne pendant la seconde guerre mondiale: "Bella Ciao". D'abord devenu l'ode de nos soirées alcooliques, avec des paroles allant de "parmigiano" à "nanana" pour les moins courageux, il s'est ensuite imposé comme une véritable mode. Pour preuve, le rappeur Rémy a sorti il ??y a quelques semaines un freestyle sur l'instrumental de la chanson, alors que les reprises a cappella (dans un italien encore approximatif) se sont multipliées sur nos fils d'actualité. Nous pensions que nous verrions la fin, n'est-ce pas? Eh bien, nous avions tort.

C'est dans une vidéo, diffusée simultanément sur tous ses réseaux sociaux, que Maître Gims a dévoilé le pot aux roses. «Je fais cette petite vidéo parce que ni Dadju, ni Vitaa, ni Slimane ne veulent se mouiller, je vais expliquer ce qui se passe maintenant, il y a quelque chose qui se passe, viens avec moi. Nous n'avons pas d'autre choix que de le suivre. Gims nous emmène dans un studio où la belle équipe écoute la version italienne de la chanson. Et il y a le coup de tonnerre. Au lieu d'une voix de ténor, chantant l'arrivée de l'envahisseur quand il se réveille, résonne avec Vitaa. Tout le groupe semble très fier de cette chanson, dont les mots miment joyeusement dansant sur ce qui reste de l'instrumental, qui semble beaucoup plus électro. Du côté des fans, les réactions sont mitigées. Entre ceux qui estiment ne pas pouvoir supporter une nouvelle reprise, et ceux qui la considèrent comme une offense à la mémoire des supporters, le moins que l'on puisse dire c'est que cet extrait n'est pas unanime. Cu 'tròppu vòli, nènti strìngi.