;

Inscription

cross



Inscription

cross



Accueil Articles 6IX9INE VOIT SON AFFAIRE D'AGRESSION SEXUELLE CLASSÉE
Article précedent

6IX9INE VOIT SON AFFAIRE D'AGRESSION SEXUELLE CLASSÉE

Article suivant
Six morts et une centaine de blessés lors d’un concert du rappeur italien Sfera Ebbasta ! UNE NOUVELLE DATE POUR L'ALBUM DE 21 SAVAGE !

Publiée le 10 December 2018 1004 vues
Publiée by: cristine Categorie :



6IX9INE VOIT SON AFFAIRE D'AGRESSION SEXUELLE CLASSÉE

Déscription :



6IX9INE VOIT SON AFFAIRE D'AGRESSION SEXUELLE CLASSÉE

 

Ce qui ne signifie absolument pas que le rappeur ait été innocenté...

6ix9ine voit son affaire d'agression sexuelle classée

Rappel des faits : en février 2015 Daniel Hernandez, 19 ans à l’époque, est filmé lors d’une soirée en train de simuler une pénétration et de mettre des claques sur les fesses d’une fille de 13 anstandis que cette dernière était en train de faire une fellation à un autre homme.

Postée sur Instagram, la vidéo est ensuite repostée par le rappeur sur son compte.

Arrêté dans la foulée par la police newyorkaise, 6ix9ine prétexte alors que s’il a agi de la sorte c’était pour « son image ».

Devant le juge le rappeur n’en plaide pas moins coupable (quand bien même il prétendra longtemps le contraire en interviews), ce qui lui vaut de voir le verdict de l’affaire repoussé au mois d’octobre 2017.

En échange, 69 doit s’astreindre de dégrader les femmes dans ses clips, passer son GED (le General Educational Development, l’équivalent du bac), se fendre d’une lettre d’excuse à la victime et consulter un spécialiste pour se soigner.

Quand vient l’heure du procès, le Dummy Boy s’en tire plutôt bien puisqu’il n’écope que de 1 000 heures de travaux d’intérêt général et de quatre années de probation, tout cela sans être fiché au registre des délinquants sexuels.

Une question de procédure

Paradoxalement le fait qu’il soit aujourd’hui empêtré dans des accusations de port d’armes et d’associations de malfaiteurs vient de lui valoir de voir sa sentence suspendue et l’affaire classée.

En effet, le fait que son procès en septembre prochain lui soit intenté par le gouvernement lui permet d’échapper à la législation newyorkaise, la pyramide des lois américaines voulant que la justice fédérale ait priorité sur la justice des États.

Ou pour faire claire : 6ix9ine étant désormais dans la main des « Feds », l’État de New-York ne peut plus lui imposer quoi que ce soit.

Attention cette « bonne nouvelle » n’en est pas vraiment une : elle démontre au contraire que la justice fédérale semble plus déterminée que jamais à faire tomber le rappeur qui, rappelons-le, risque là entre 32 ans de prison et la perpétuité.





Vous rencontrez un probleme sur notre site?
Vous avez une suggestion?